Questions fréquemment posées

Voici une section du site qui évolue dans le temps selon les questions qui sont souvent posées en clinique. N'hésitez pas à me faire part de vos interrogations. Malgré ce que vous pouvez en penser, vous n'êtes pas les seuls à vous interroger. Cette page est donc utile à tous.


Ce n'est pas un effet secondaire au traitement qui survient systématiquement pour tous. Certains ne ressentent aucun malaise. Pour d'autres, l'effet-rebond, comme on le surnomme peut créer des ankyloses ou des courbatures. Ces effets sont tout à fait normal et s'estompent habituellement après 24 ou 48 heures.

Les exercices, qu'ils soient d'étirement, proprioceptifs ou de renforcement, aident à la durée du traitement dans le temps. Ils permettent l'assouplissement des muscles, aident à diminuer l'inflammation par l'augmentation de la circulation, permettent aussi le relâchement des muscles trop tendus et le renforcement des muscles plus faibles.

Nous sommes au prise avec plusieurs pathologies inflammatoires telles que l'arthrite et l'arthrose. L'inflammation est causée par le taux d'acidité du corps et l'alimentation à un effet direct sur l'augmentation du taux d'acidité. Bien évidemment, l'alimentation n'est pas le seule responsable de l'inflammation, mais de prendre conscience de ce que l'on mange et de faire de bons choix alimentaires aident grandement à en diminuer les conséquences.

Nous ne pouvons isoler une partie de notre corps. Les muscles travaillent en synergie. Lorsque j'ai une douleur à l'épaule, par exemple, plusieurs muscles peuvent être impliqués. Il y a souvent un déséquilibre, c'est-à-dire qu'un ou plusieurs muscles plus forts ou plus tendus crées une tension sur le muscle opposé qui lui est souvent plus faible. Pour notre épaule, l'articulation est composée de la clavicule, et de l'omoplate qui elle se trouve au niveau du dos. Certains muscles du bas du dos se terminent au niveau du cou. Il est donc important de bien relâcher tous les muscles qui pourraient être responsables de cette douleur à l'épaule.

Chaque personne est unique. Ce collègue a peut-être le même travail, mais il n'a souvent pas les mêmes loisirs, les mêmes postures de sommeil, la même alimentation, le même niveau de stress, et il effectue peut-être les exercices qui sont recommandés. Chaque traitement est personnalisé selon l'historique du patient.